Le sélénium, le germanium, le cuivre sont de puissants vecteurs de santé à micro-doses…

CatalyonsPhoto Catalyons – Et, à macro-dose, ce sont des poisons.
Considéré jadis comme très toxique, le sélénium est l’exemple type d’un nouvel oligo-élément essentiel. Pourtant, ce métal, l’un des plus toxiques qu’on connaisse au dessus de certaines concentrations, peut engendrer des intoxication mortelles chez les ruminants. Une ingestion excessive

entraîne des pertes de poils, des ongles et dents, dermatite, léthargie et paralysie progressive. L’empoisonnement aigü provoque fièvre, augmentation du taux respiratoire et capillaire, myélite, anorexie et même mort…

Tout est dans la dose

En fait, si l’homéopathie avait retenu le sélénium, c’est en vertu même de son effet toxique. Mais, ce que l’on avait oublié c’est que le sélénium à dose infime est un puissant catalyseur qui intervient dans une enzyme protectrice qu’on nomme glutathion peroxydase.

Sur 35000 nourrissons morts chaque année aux USA, près du quart atteste une déficience en sélénium et vitamine E. A dose infime, le sélénium protège de l’effet délétère de l’oxydation cellulaire.

Le germanium organique tel que l’avait préconisé un temps le docteur Asaï a donné des résultats impressionnants face à des pathologies sérieuses. Cependant, il n’en demeure pas moins qu’à doses catalytiques, il soit vraiment tout aussi efficace mais ne présente aucune contre indication. ( voir dossier).

Le docteur Pfeiffer a mis en évidence plusieurs intoxications au cuivre dues à l’eau acide des puits érodant le cuivre des tuyauteries. Essentiel à la vie, le cuivre n’en est pas moins toxique en excédent et des facteurs environnementaux tels que la composition de l’eau et de la nourriture peuvent rapidement causer non seulement une surcharge en cuivre mais aussi en fer….

Le cuivre sous forme catalytique, donc à dose ionique, n’a qu’un effet positif sur la santé. C’est un bon anti-inflammatoire et anti-infectieux...

Sélénium, germanium et cuivre sous forme ionique et comme oligo-éléments sont de petites merveilles et ce n’est pas le laboratoire Catalyons qui nous démentira… Ce sont parmi les plus puissants vecteurs de santé que l’on puisse trouver.

à voir: http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=cuivre-oligo-element#

et aussi:

Remarquable sélénium !

ion-anime2Photo sélénium Catalyons – Au dix neuvième siècle le corps médical s’accordait sur le fait que le sélénium était toxique. Voilà pourquoi il fut désigné comme une substance à n’employer qu’à dose homéopathique. D’ailleurs les homéopathes ne se privèrent pas de l’utiliser comme agent thérapeutique.
L’idée même qu’une alimentation pauvre en sélénium…Lire la suite

Acteur-Nature

in Lorem neque. Donec pulvinar ipsum vulputate, mattis libero. ut Phasellus