Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

La fatigue automnale

gingkp-biloba-en-automneDr JL Dervaux – Pour les climatologues il n’existe que deux saisons : une froide et une chaude, séparées par des périodes de transition plus ou moins prolongées ou brutales.
C’est durant ces périodes intermédiaires, printemps et automne, qui nécessitent une adaptation de l’organisme aux changements météorologiques, que...

Le régime anti-goutte

Dr DervauxDr JL Dervaux – Je vous présente une fiche santé pratique concernant la goutte. C’est une maladie grandement liée à notre mode alimentaire ; avant toute chose il convient donc de modifier notre manière de nous nourrir....

Fatigue printanière et spasmophilie

Copie de Freissinières-Tour de France-La Pilatte-du 1 au 15 juillet 2012 022Dr JL Dervaux – Au printemps, une fatigue, volontiers teintée d’inquiétude et de réaction d’hyper-réactivité, est liée à un long hiver sans soleil et donc, sans que nous puissions synthétiser de la vitamine D, ce qui occasionne une baisse du calcium et du magnésium au niveau de l’organisme, ce qui en soi est déjà facteur de fatigue....

Drainez votre organisme !

Dr DervauxDr JL Dervaux – L’imprégnation endotoxinique, quelle que soit son origine, est toujours un facteur favorisant la survenue ou la pérennisation des dérèglements maladifs.
Le drainage organique est donc très indiqué dans ces conditions ; hors toute manifestation anormale, il est classiquement appliqué aux...

Lavage de nez : pratiquez-le au quotidien.

image grippe 001Dr JL Dervaux – Les lavages de nez devraient faire partie de l’hygiène quotidienne nasale de l’enfant, de manière à laver la muqueuse des fosses nasales, évacuer les sécrétions qui peuvent rester après mouchage ou aspiration et débarrasser le nez des impuretés ou de la pollution des villes....

Qu’est-ce que la somatopause ?

01231000Photo Site Gigi Santons –  Article de JL Dervaux – Lorsque nous prenons de l’âge, le taux de certaines de nos hormones enregistre, lui aussi, une nette diminution et son cycle journalier se modifie.
Chez les personnes de 60 à 70 ans, son taux ne représente plus que le quart de celui d’un jeune de 20 à 30 ans : c’est ce que l’on appelle la somatopause, qui est unisexe,...

amet, facilisis Lorem ut venenatis, vel,