Le crime des pesticides est parfait: le scandale est là !

Quand on entend le débat sur la distance qu’il faut maintenir entre l’épandage des pesticides et les maisons on se demande si on ne prend pas les citoyens pour des imbéciles.
Les nouvelles générations de pesticides voyagent tellement bien par voie aérienne que si on arrose un champ près de la région parisienne, on peut

retrouver des retombés de particules de ce pesticide quelques jours après sur les Champs-Elysées.

Fabrice Nicolino dans un livre réquisitoire montre à quel point Nicolas Hulot avait de bonne raison de démissionner !
Car il y a une telle différence entre les prises de positions de nos élus sur l’écologie et les faits, qu’on peut dire que nous ne sommes pas près d’une révolution totale en ce domaine.

Les pesticides: des tueurs silencieux

Autorisés depuis bientôt 20 ans en Europe et fort peu connus, les pesticides dits » SDHI » ont séduit à une large échelle et sont épandus sur de nombreuses cultures céréalières, maraîchères, fruitières.
Le marché juteux est passé de 100 millions de dollars en 2005 à 3 milliards de dollars en 2018 et si on en croit l’auteur pourra atteindre 6,4 milliards de dollars dans 5 ans.

Un lanceur d’alarme que l’on écoute pas

Ces pesticides sont massivement présents dans l’environnement. En fait c’est ce dont s’aperçoit Pierre Rustin, directeur de recherches au CNRS.
Ce dernier est parfaitement bien placé pour comprendre la menace qui pèse sur toute la population.

Ce pesticide  » miracle » pour les arroseurs bloque l’enzyme SDH ce qui paralyse la fonction respiratoire des champignons, des moisissures mais aussi les insectes, les vers de terre bref les vivants… Et l’homme dans tout cela ?
Pierre Rustin n’en croit pas ses yeux et ce qu’il découvre lui fait dire  » c’est une folie que d’utiliser massivement ce produit; Nous avons testé ces inhibiteurs en laboratoire, ils tuent aussi bien l’enzyme du ver de terre, de l’abeille que de l’homme… les conséquences sont potentiellement catastrophiques »
« Et dire que l’on en relargue des centaines de tonnes dans la nature » se désole-t-il !

L’alerte a été donnée aux autorités sanitaires et elle est restée à ce jour sans réponse.

Avec huit autres chercheurs qui sont cancérologues, médecins et toxicologues, il a publié une tribune.
A ce jour, ils ne sont toujours pas entendus. L’ANSES, agence de sécurité sanitaire, a simplement publié un rapport en janvier qui conclut que l’alerte n’est pas fondée….

Mais sur quoi se fonde cette agence et sur quel supposé rapport scientifique le fait-elle ?

Les drôles de rapports entre L’ANSES et les lobbies de l’agrochimie

L’auteur du « crime est presque parfait«  prouve les insuffisances et montre toutes les carences d’un système basé sur la protection non pas du consommateur mais des intérêts financiers car elle méconnaît les recherches nouvelles dont se soucie Pierre Rustin, à savoir l’épigénétique.

Les lacunes de l’ANSES en ce domaine ne peuvent en aucun cas lui permettre d’évaluer les risques liés à l’usage des produits qu’on lui soumet.
Ces chercheurs sont à la pointe de la recherche et ne sont pas écoutés pour la seule et bonne raison que les anciennes recherches collent mieux aux besoins de ceux qui demandent une autorisation de mise sur le marché.
Nicolas Hulot avait raison, la puissance des lobbies va finir par avoir notre peau.

On est dans le même cas d’école que pour l’amiante dont on a prouvé la dangerosité au début du siècle dernier ce qui n’a nullement découragé les autorités de la mettre dans nos habitations des années 50-60-70-80. ( la preuve: La tour de la Défense)

Alors Madame la ministre de l’Ecologie ne trouvez-vous pas que l’on est vraiment en train de dépasser les bornes ?

L’écologie se mesure-t-elle a quelques mètres de plus ou de moins pour un épandage près des maisons.
Le débat est-il de ce niveau ?
Alors Madame la ministre il serait temps de lire  » le crime était presque parfait » vous aurez alors le loisir de faire de l’écologie en supprimant de nos vies ces tueurs silencieux.

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

Acteur-Nature
Roland Reymondier

accumsan ut suscipit Aliquam dolor tempus ut porta. id sem, ut quis,