Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Pourquoi j’ai créé le site Relais-Nature?

relais-nature-com-materiel-salonBernard Burlet – Depuis quelques années, nous connaissons nous aussi, paradoxalement, dans le monde de la bio, la violence de la compétition économique. Mais, c’est devenu tellement banal au jour d’aujourd’hui, qu’il peut paraitre naïf voire utopique, de vous parler de bonheur, de bienveillance, de respect pour ses collègues (pas ses concurrents), de solidarité, de prix juste,…

Quand j’ai découvert en 1983 ce monde professionnel de la Bio, j’avais l’impression d’arriver dans un autre monde puisque c’était encore ce qu’on appelle une niche, à l’abri des prédateurs économiques motivés essentiellement par le profit.

A l’origine, c’est-à-dire il y a quelques années, ce sont des passionnés motivés par la vie saine, qui ont créé les premiers magasins diététiques et bio. Ils ont pu le faire parce qu’il y avait d’autres pionniers, animés par la même passion, qui avaient développé des entreprises pour cultiver, fabriquer voire inventer des produits bons pour la santé et l’environnement. On avait vu apparaitre partout en Europe des magasins diététiques et bio qu’il fallait chercher dans la ville mais quel bonheur quand on les avait trouvés. Face à vous, vous aviez un ou une passionnée qui prenait son temps pour vous expliquer le pourquoi du comment d’une vie saine. On sentait des personnes qui avaient trouvé une profession donnant un sens à leur vie. Ils se réunissaient chaque année à Paris, lors du salon Unadiet, le rendez-vous de la profession.

Aujourd’hui, ils existent toujours et leur passion n’a pas faibli. Mais, dans quelques villes importantes, Ils ont été « chahutés » par des chaines de magasins bio, tous plus grands les uns que les autres, avec un grand choix de produits certes, mais avec des techniques de marketing, pour certains, très proches de la grande distribution. On est plus dans le même registre et les passionnés peuvent être amenés à céder le pas aux purs commerciaux souvent formés dans les supermarchés et hypermarchés. Plus les chaines grossissent, plus les remises demandées aux fournisseurs augmentent. C’est un grand classique qui entraine les mêmes griefs reprochés à la grande distribution. Le problème, c’est que nous avons en face des petites et moyennes entreprises qui fabriquent des produits de qualité avec des matières premières qui ont un coût. Alors, il faut raboter sur les intermédiaires, les employés, heureusement encore sans regarder du côté de la qualité des produits comme on peut le constater avec le bio de la Grande distribution. (reportage sur le bio-business)

Il y a aussi des sites très bien organisés qui fonctionnent sur le même principe et aguichent l’internaute avec des prix cassés, fruit d’une pression certaine sur les fournisseurs. L’un d’eux a même été racheté par Carrefour, tellement il était efficace. Son responsable va même jusqu’à dire qu’avec les moyens de Carrefour, ils peuvent briguer tout le marché de la distribution bio spécialisée. Bref, une fois que ce cycle infernal est enclenché, les professionnels aussi, souvent désabusés, sont piégés et se sentent obligés de faire pareil pour survivre.

Je m’arrête là car beaucoup auront saisi les implications sociétales de nos achats. L’achat responsable, équitable, écologique c’est possible si on accepte de remettre en cause le fait de toujours acheter moins cher, plus malin comme vous le répètent à longueur de journée les médias, les publicités des grands distributeurs et des fabricants.

A les entendre, puisque c’est devenu la norme, en un mot l’évolution normale du commerce moderne (!), on serait obligés de rentrer dans ce cycle de compétition où le plus rusé l’emporte ! On oublie aussi les conséquences désastreuses pour l’emploi et, paradoxe, après avoir « gagné » sur nos achats, il nous faut donner pour aider les plus pauvres. Par contre, n’ayez crainte, c’est très au point pour permettre l’enrichissement de certains investisseurs.

Je vous invite à voir cette vidéo pour bien comprendre ce qui se passe dans les coulisses et avoir à l’esprit que ce système parfaitement rodé menace des pans entiers de notre économie et nous affecte personnellement.

 

Bizarre ! cette vidéo n’existe plus. Au fait, depuis que j’ai écrit cet article, Carrefour vient de racheter Greenweez, le 1er site de vente en ligne bio et une chaine de magasins bio So Bio dans le Sud-Ouest. L’actuel responsable du développement des magasins spécialisés bio CARREFOUR est l’ancien directeur général de La Vie Claire (CQFD).

Relais-Nature a été créé pour valoriser tous ces magasins diététiques et bio indépendants qui existent encore au coin de votre rue. C’est un achat de proximité auprès d’un commerçant compétent et passionné par son travail qui, s’il est plus prospère, peut avoir quelques employé(es). Ses rapports avec les fournisseurs sont basés essentiellement sur la confiance entretenue avec des commerciaux réguliers et compétents qui lui apportent le savoir nécessaire au choix des meilleurs produits. Le prix n’est pas le critère essentiel et il doit rémunérer de façon juste son travail. C’est certainement une petite entreprise humaniste* qui a placé d’autres valeurs avant le profit.

Relais-Nature est un site vitrine qui a été créé dans la foulée du site Acteur-Nature pour promouvoir ces magasins, les aider à prospérer à côté du grand commerce. Il vous invite à découvrir ces boutiques-artisan proches de chez vous et surtout avoir de précieux conseils en même temps qu’un contact humain.

Certains pourraient penser que c’est passéiste, pourtant, tout au contraire, c’est dans cette direction que de nombreux penseurs actuels (psychologues, économistes, philosophes etc,…) envisagent une nouvelle orientation de l’économie qui va vers l’humanisation du travail, la protection de l’environnement, le travail équitable, le respect des valeurs, la bienveillance, la solidarité.

Les choses qui importent le plus ( la santé, la nature, la convivialité,..) ne doivent pas être à la merci de celles qui importent le moins (l’argent, le pouvoir, le profit,…) ». C’est un  secteur qui a été protégé pendant de nombreuses années de la rentabilité à tout prix.

Vous pouvez par vos achats contribuer à sauvegarder ces entreprises humanistes*. C’est dans cet esprit que nous voulons développer Relais-Nature et avoir des Relais-Nature partout en France.

 

 

Bernard Burlet
Créateur d’Acteur-Nature

 

PS: Le site relais-Nature va se développer car nous croyons qu’il existe beaucoup de personnes sensibilisées par une économie plus humaniste. Nous recherchons activement  des magasins diététiques indépendants qui voudraient devenir un Relais-Nature.
Il suffit de nous contacter au téléphone 04 76 65 61 02 ou par mail sur la page contact du site Acteur-Nature.

 

*Pour en savoir plus: vidéo du psychologue Jacques Lecomte, auteur d’un livre sur les entreprises humanistes. En complétant cette courte vidéo, je voudrai rajouter que cet humanisme déborde de l’entreprise et implique l’amont(les fournisseurs), l’aval (les clients) et l’autour (l’environnement).

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard Burlet
  • Date d'ajout: le 30 janvier 2017

Donec libero. ipsum consectetur Praesent diam