Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Un vieux remède bien utile: L’eau de Sainte Rita

220px-Santa_Rita_CasciaPhoto Wikipédia – Sainte Rita, la Sainte des impossibles, l’Avocate des causes désespérées, est invoquée dans l’église de Vendeville ; de nos jours encore, cette dévotion ne cesse de prendre de l’ampleur. Désormais, de nombreuses églises abritent une statue de la Sainte, mais l’église de Vendeville demeure le sanctuaire privilégié de Sainte Rita car...

Allergique ! Faîtes connaissance avec la périlla…

oposalt3Photo Ambroisie – Allergiques, nous sommes malheureusement de plus en plus nombreux à l’être…Connaissez-vous la périlla?
Il s’agit pourtant d’une plante exceptionnelle ! Fait rare, elle fournit à la fois de l’huile végétale (graines oléagineuses) et de l’huile essentielle (feuilles). Formule exclusive, l’huile complète de périlla* est...

Le foie et les solutions naturelles

foie-anti-poison_w590_h390_r4_q90Photo dossier « Le foie: notre centre anti-poison » Alternative santé – Nous avons vu à quel point notre foie pouvait être sollicité. En fait, tous les terribles poisons que nous prenons doivent traverser cette petite usine de désintoxication.
Notre foie est assailli par tous les rejetons toxiques de notre civilisation actuelle: substances chimiques rejetées dans l’environnement,...

Le chardon-Marie peut sauver votre foie

Plante107.fe2dd90c627cc76acbd8fa5ee412d70c79Photo Ecole Lyonnaise plantes médicinales – C’est dans les années 1970 que des chercheurs de l’Université de Munich ont validé la réputation attribuée depuis la nuit des temps au chardon-Marie comme médicament traditionnel pour le foie. Ils ont identifié des agents pharmacologiques contenus dans les graines de sa fleur, en expliquant même en détail leur activité contre les toxines les plus dangereuses à attaquer le foie....

La reine des prés, reine des plantes !

435px-Filipendula_ulmaria_-_angervaksPhoto Wikipédia – En 1838, un médecin et pharmacologue italien Raffaele Piria découvre que c’est dans l’oxydation de l’aldéhyde salicylique présent dans la reine des prés qu’il y a présence d’un corps nommé acide salycilique. Il fallut toute l’ingéniosité d’un chimiste Strasbourgeois, Charles Frédéric Gerhardt, pour qu’en 1853 fut mis sur le marché le médicament courant que chacun...