Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Halte à la dépression automnale !

Photo Grand-Veymont-Aiguillette (Dauphiné) – Avec la pluie, le froid et la baisse de lumière on assiste à une recrudescence des troubles dépressifs, toujours plus répandus dans notre « société du bien-être ». À la dépression s’ajoute souvent l’anxiété, une sensation normale durant certaines périodes et une réaction naturelle face à un danger et à l’idée de perdre quelque chose de précieux.

Si, cependant, les sensations de dépression et d’anxiété se rencontrent très souvent et sans raison et perdurent, et si l’anxiété se transforme en véritables crises de panique, il faut alors approfondir la situation et prendre les mesures nécessaires pour retrouver la sérénité. Ces sensations, en effet, nous ôtent non seulement notre « joie de vivre » mais ont également des conséquences néfastes sur notre santé physique.

Les bienfaits d’une lente respiration diaphragmatique

Une lente respiration diaphragmatique est bénéfique non seulement parce que le mouvement du diaphragme optimise la circulation lymphatique mais aussi parce qu’ainsi l’air inspiré parvient dans la partie basse des poumons et que les alvéoles de cette zone, contrairement à celles qui se trouvent dans le haut des poumons, sont entourées d’un réseau dense de capillaires, ce qui permet à l’oxygène contenu dans l’air respiré de passer des poumons au sang en plus grande quantité.

Si, au contraire, au lieu de faire passer lentement l’air dans la partie inférieure des poumons par un mouvement du diaphragme on se met à gonfler rapidement les poumons, peut-être par une respiration thoracique rapide, alors le remède risque d’être pire que le mal, car on finit par « respirer trop » ou, pour utiliser le terme technique, par hyperventiler.

Pour celles et ceux qui nous ont suivi dans la pratique respiratoire Buteyko, il sera utile de savoir que ce médecin extraordinaire insistait avant tout sur l’importance de la relaxation du diaphragme. Pour bien comprendre le rôle essentiel de ce muscle de la respiration, vous devez savoir qu’il ne peut y avoir calme et sérénité si, comme pour la plupart d’entre nous tous, il est bloqué.

Respirer par le haut des poumons c’est ce que l’on voit chez tous les angoissés, les stressés, les anxieux, les déprimés.

Nous vous invitons à visionner cette vidéo de première importance pour en tirer quelques enseignements.

 

D’autre part, ces deux articles parus sur notre site nous rappellent qu’il faut nourrir préventivement ce système nerveux et que nous avons à notre disposition d’excellents compléments alimentaires qui ont fait leurs preuves !

Nutrition optimale du système nerveux

220px-Systeme_Nerveux_Central_&_Peripherique_du_corps_Humain.Photo Wikipédia Dépression, angoisse, insomnies, troubles mentaux et cognitifs, si tout venait de ce que vous mangez ?
Il s’avère que les sucres rapides engendrent un état de stress dans l’organisme en stimulant la production de cortisol. Vous devrez...Lire la suite

Merveilleux DHA : un acide gras qui rend votre cerveau performant !

 

Nous vous souhaitons un bon Automne

 

Acteur-Nature

 

 

 

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 26 septembre 2017