Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Equilibre et énergie au printemps

—« tout comme le bourgeon porte en lui déjà la future fleur, chacun porte en soi une force unique dont le seul but est d’exprimer sa beauté et sa réalité » Béatrice Corjon

Qui dit printemps dit réveil de la nature et départ pour un nouveau cycle. Notre corps lui aussi a besoin de faire peau neuve et voilà donc le moment de l’année privilégié pour l’écouter. Profitons-en pour mettre de l’ordre et du neuf également dans nos pensées, nos habitudes de vie. Soyons créatifs et donnons nous les moyens physiques et psychiques d’être tout simplement en harmonie avec nous-même et avec les autres. Il est important d’avoir conscience du lien qui unit notre corps et notre esprit.

Alléger sa vie, la rendre plus constructive et moins stressante va de pair avec une hygiène de vie alimentaire qui est toujours la racine de notre bien-être.

Le FOIE, l’organe du printemps

On parlera ici non pas du foie en tant qu’organe, mais de la fonction Foie. En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) le foie stimule et harmonise la digestion, il favorise dans l’organisme la circulation du sang et de l’énergie. On le retrouve comme chef de file pour la stratégie de défense de l’organisme et comme gardien de la stabilité de notre équilibre émotionnel. A l’image de l’arbre qui étend ses branches, le foie distribue dans le corps une véritable énergie et en régularise la pression.

Par sa fonction, le FOIE a un rôle stratégique majeur dans le maintien de notre équilibre. Toute notre énergie est sous sa gouverne. Sa mission :

  • Harmoniser les courants d’énergie qui circulent en nous
  • Veiller à la bonne circulation du sang dans les vaisseaux
  • Assurer notre tonicité musculaire
  • Tempérer nos émotions (irritabilité, colère, impatience, anxiété)

Lorsque l’énergie du foie est perturbée, il s’ensuit sur le plan physique des troubles digestifs tels que ballonnements, lourdeurs, nausées, migraines…Mais également des troubles circulatoires (problèmes de retour veineux, jambes lourdes, hémorroïdes, troubles des règles). D’autres symptômes tels que tendinites, fatigue musculaire, crampes, spasmes, troubles de la vision en particulier troubles de l’accommodation, fatigue oculaire, conjonctivites…

Voilà pourquoi la cure de printemps est essentielle pour l’équilibre et le bien-être. Au moment où la nature se réveille et où les jeunes pousses pointent leur nez, notre corps s’éveille aussi et c’est le moment idéal pour en prendre soin et le préparer à s’adapter aux rythmes saisonniers et aux divers stress du quotidien.

 

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Gilles.Corjon
  • Date d'ajout: le 3 avril 2012