Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Transition énergétique : encore un désaccord gaulois !

PUB animée Acteur-NatureLe débat sur la transition énergétique vient de se terminer après 8 mois de discussions. C’est désolant de voir qu’en France, on est encore et toujours au pays des gaulois. Impossible de se mettre un peu d’accord entre le Medef, les syndicats, les associations, le gouvernement sur une question pourtant essentielle qui engage la dépendance énergétique et les questions cruciales d’environnement.
Et que dire du gouvernement qui n’honore

pas ses engagements sur le nucléaire ?  Greenpeace, qui ne participe pas à ce débat national, multiplie les actions pour montrer l’insécurité de certaines centrales. Selon les promesses de campagne de François Hollande, nous devrions réduire la part du nucléaire à 50 % en 2050. Nous n’avons pas encore fermé la 1ère centrale prévue, Fessenheim ? D’ici 2020, il faudrait fermer 20 réacteurs.

Les atermoiements sont multiples car il existe, à mon avis, 2 grands courants :

1/ Les pragmatiques modernistes qui rêvent de continuer sur la lancée des 30 glorieuses, au nom du progrès technique. Ils ne veulent pas réduire leur consommation, sauf à la marge. Comme ça coûte cher, il leur faut aussi rechercher l’indépendance énergétique. Ceux-là seraient plutôt partisans des gaz de schiste, du nucléaire, quitte à fermer un peu les yeux sur le principe de précaution. Alors, on cherche la fracturation douce (?). Total finance des recherches et envisage, par exemple, la fracturation électrique ou au gaz.

2/ Les partisans d’une révolution écologique dont nous faisons partie qui pensent qu’il faut impérativement et rapidement changer de cap. Comme France Environnement, nous pensons que c’est chercher des chimères que de vouloir trouver encore et encore d’autres sources d’énergie qui appauvrissent la planète. Il vaudrait mieux engager un programme ambitieux d’économies d’énergie en développant à grande échelle l’isolation dans les bâtiments, en surveillant la consommation, en traquant les consommations inutiles, …Parallèlement, comme les allemands ou les autrichiens, l’état devrait s’engager beaucoup plus en soutenant les énergies renouvelables. Les techniques existent et fonctionnent. Qu’est-ce-qu’on attend ? D’autant plus que de multiples emplois pourraient être créés avec des PME prospères.
Il faudrait ramener la gestion de l’énergie au niveau individuel et casser avec ce modèle ancien qui nous fait dépendre d’EDF, Total ou autres lobbies.

Nous avons sélectionné ces 2 vidéos pour votre information.


Qu’est-ce-que la transition énergétique ? par developpement-durable

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 22 juillet 2013