Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Allergies : pensez à la propolis

PollinisPhoto réseau Pollinis – L’allergie, c’est sans aucun doute un fléau des temps modernes….
Asthme, rhume des foins, eczéma et allergies diverses : autant de pathologies qui se développent de manière exponentielle ces dernières années.
Avec l’arrivée des beaux jours, le rhume des foins n’est pas loin.

Il est aussi connu sous le nom de pollinose ou rhinite allergique saisonnière. Dans la plupart des cas, un unique allergène déclenche les symptômes chaque année, sensiblement à la même période. Les crises de printemps sont généralement dues au pollen des arbres (pas du foin), alors que les pollens de l’herbe dominent en été et ceux des mauvaises herbes en automne. Le rhume des foins touche environ 20% à 25% des français. Un taux qui ne cesse de croître.
Les éléments naturels pour le combattre ne manquent pas comme vous l’avez vu dans notre récente actualité : Allergies saisonnières : que faire

Cependant, il nous parait judicieux de vous suggérer une voie thérapeutique qui nous a donné des résultats fiables sur le temps. Il s’agit de la thérapie par la propolis.

*Une lutte efficace contre l’allergie

 

Les principes thérapeutiques de l’anti-allergie et des médicaments pour le traitement des allergies sont basés sur la protection des mastocytes et la limitation d’histamine.
Les flavonoïdes que contient la propolis agissent de la même façon, ce qui explique que les produits véhiculés par les abeilles comme leur venin ou les pollens, et qui pourraient provoquer chez l’homme des réactions allergiques, font tout le contraire.

Cette constatation a guidé l’expérience réalisée à la Sorbonne sur huit patients soufrant de formes aiguës du rhume des foins, à telle enseigne qu’ils ne pouvaient plus sortir de chez eux chaque année, pendant les mois de mai et de juin.
Ayant épuisé les traitements à leur disposition, ces personnes furent traités avec de fortes doses de propolis (huit capsules par jour) Au bout d’une semaine seulement, plus aucun participant ne souffrait de symptômes et cet effet dura jusqu’à la fin de la saison critique….
Les deux années qui suivirent, ils reprirent le traitement mais avec des doses plus faibles pour une efficacité identique. Puis, insensiblement, ils n’eurent plus besoin du traitement. On pouvait les considérer comme guéris.
Attention toutefois, ne jamais utiliser de la propolis à mâcher, seulement la propolis en gélules ou mieux encore la propolis en poudre de qualité extra qu’on nomme Pulver C de la marque Aagaard.

Notre expérience personnelle nous a appris que les résultats étaient fiables et reproductibles. Les allergies à la propolis existent réellement mais elles se cantonnent à la propolis que l’on mastique ou qu’on applique sur la peau, jamais à celle que l’on avale.

 

Acteur-Nature

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 9 mai 2015