Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Le silicium naturel, fondamental pour la santé !

silicium-pvSource site Hübner – Depuis quelques années on ne parle que de lui : le silicium. Dès lors, certains le parent de toutes les vertus et n’hésitent pas à le promouvoir comme une véritable panacée
A l’origine de cette quasi-panacée, Norbert Duffaut, un ingénieur chimiste de l’université de Bordeaux qui, selon la légende, aurait réussi en 1957 à synthétiser ce silicium organique «aux propriétés thérapeutiques importantes». Mais, c’est surtout après sa rencontre en 1982 avec Loïc Le Ribault, un géologue, que tout va s’accélérer. Les deux hommes s’associent pour développer leur produit. A la suite de la mort de Norbert Duffaut en 1993, Loïc Le Ribault poursuit seul et commercialise le monométhylsilanetriol.

 

Ce que nous savons sur la question du silicium organique :

 

C’est cette molécule composée d’un atome de silicium, d’un groupement méthyle (un carbone et trois hydrogènes) et de trois groupements hydroxyles (un oxygène et un hydrogène) qui est mise en solution pour former un produit qui a fait l’objet d’une grande publicité. Le produit a d’ailleurs été largement distribué.

Il faut savoir que le Parlement européen a publié une nouvelle directive interdisant le monomethyl-silane-triol :
règlement (CE) N 1170:2009 dès le 1er janvier 2010 suite à une recommandation d’EFSA. Le groupe scientifique conclut qu’il n’existe actuellement aucune preuve expérimentale démontrant la conversion du monométhylsilanetriol en acide ortho silicique, seule forme de Silice assimilable par le corps humain. Compte tenu de l’absence de données fiables sur la biodisponibilité du silicium provenant du monométhylsilanetriol et sur la toxicité du monométhylsilanetriol, le groupe scientifique n’a pas pu évaluer la sécurité et la biodisponibilité du silicium provenant de cette source.
A cette date, toutes les Silices buvables contenant cette molécule ont été interdites.

Note importante: Ce n’est plus vrai aujourd’hui en mai 2016 puisque l’autorité de santé européenne vient de l’autoriser par voie interne. On s’en réjouit.

Pour les raisons invoquées ci-dessus, beaucoup de fabricants l’ont remplacé par l’acide ortho silicique, stabilisé avec du chlorure de choline.
On trouve donc cette forme-là dans les magasins de diététique. Des laboratoires très sérieux, comme Vitasil, le commercialisent.

Mais, aujourd’hui, nous voulons vous présenter plus précisément la silice colloïdale.

Existe-t-il d’autres formes de silicium ?

 

Depuis plus de 50 ans, on trouve en boutique diététique un silicium naturel.

Mais, avant toute chose, il est important de savoir que l’on trouve le silicium sous différentes formes :

• La silice minérale : la plus commune et présente en haute concentration dans certains minéraux ( améthyste, granit, obsidienne, cristaux …)  mais non assimilable.

• Le dioxyde de silicium, forme de silicium très peu assimilable

. La silice organique : cette molécule de silice, comme nous l’avons vu ci-dessus, est interdite dans les compléments alimentaires depuis 2010. Depuis, elle a souvent été remplacée par de l’acide orthosilicique, stabilisé sur de la choline ou du collagène.

• La silice organique végétale : assez bien disponible, l’homme peut l’assimiler et, on la trouve concentrée dans la prêle le millet brun, l’ortie et le bambou.

La silice organique colloïdale : c’est une forme liquide ou gel d’acide silicique , une forme naturelle très bien assimilée par le corps.

Explication :

Tous les composés nommés plus haut ont en commun leur substance naturelle à savoir le minéral qu’est le silicium. Cependant, tous ces éléments n’ont pas la même efficacité. Les combinaisons de silicium ont avant tout tendance à fixer d’énormes complexes moléculaires ainsi que des cristaux, qui n’agissent sur notre organisme que de façon restreinte. Pour éviter ces amas moléculaires, on diffuse finement l’acide silicique dans l’eau par un processus spécial. On obtient alors un colloïde (solution gélatineuse) dans lequel l’acide silicique est dispersé finement et de manière homogène. On empêche ainsi la formation d’amas moléculaires. Les molécules d’acide silicique à présent très petites, passent alors facilement la paroi intestinale et atteignent en quantité suffisante les endroits où elles sont indispensables : notre tissu conjonctif, nos cellules et surtout celles qui croissent rapidement à savoir les cellules de la peau, des cheveux et des ongles.

Qu’est-ce-que le silicium originel ( colloïdal) ?

 

L’acide silicique colloïdal est un trésor pour la beauté. Un tissu conjonctif sain et solide est le garant d’une peau ferme, de cheveux vigoureux et d’ongles solides. L’acide silicique colloïdal renforce le tissu conjonctif comme aucune autre substance, à cause de sa capacité unique à fixer l’eau. De nombreux rapports et études scientifiques sur le sujet ont montré que ce corps rendait notre tissu conjonctif vraiment sain, plus élastique et plus ferme. En fait, si le corps manque d’acide silicique, le tissu perd de son élasticité et de sa stabilité. Les rides et la cellulite sont alors programmées.

Ce type de silicium est donc :

*indispensable à la formation de la substance de base du tissu conjonctif.
*capable d’augmenter l’hydratation des tissus
*capable d’assurer le transport régulier des substances nutritives des vaisseaux sanguins vers les cellules de la peau et d’évacuer les résidus métaboliques devenus inutiles ou nocifs ainsi que des toxines.
*susceptible de favoriser la formation des fibres de collagène et d’élastine en assurant une peau ferme et souple, des ongles sains et des cheveux brillants.

L’acide silicique colloïdal est n° 1 pour la peau

Il agit extraordinairement contre la cellulite
La cellulite est une affection extrêmement répandue chez toutes les femmes.
C’est leur cauchemar car plus de 80% de femmes de plus de 20 ans ont de la cellulite.
Là encore, ce type de silicium est fantastique !

Des études scientifiques ont démontré que si le tissu conjonctif ne dispose pas assez d’acide silicique, il perd en élasticité et en stabilité, ce qui fait le lit de la cellulite.

Conseil : trois mois de cure contre la cellulite : boire quotidiennement du gel de silice colloïdal dilué dans de l’eau ; l’effet est spectaculaire.

Il nourrit les cheveux et les ongles

Plus les cheveux sont sains et résistants, moins il peuvent être agressés mécaniquement, chimiquement ou par l’environnement. Le gel de silicium est un élément essentiel dont notre corps a besoin pour fabriquer des cheveux sains.
Un manque d’acide silicique provoquera des cheveux fragiles, ternes, cassants. Un apport sur plusieurs mois va prévenir cette carence. Le gel de silicium veille à obtenir un tissu conjonctif sain. La kératine du cheveu se « nourrit » du gel de silicium, alors pourquoi s’en priver ?

Le gel de silicium est primordial pour les ongles et son incidence est visible après cinq à six mois de prise : le temps qu’il faut aux ongles pour se renouveler complètement.

– Symptômes de carence en silicium :

• Un tissu conjonctif relâché et fragilisé
• Des fractures à répétition
• Des troubles de la croissance
• Une peau terne et pâle
• Des impuretés de la peau
• Des démangeaisons
• Des cheveux ternes et fourchus
• Chute de cheveux
• Ongles cassants
• Problèmes de dents et de gencives
• Tendons et ligaments fragiles
• Tendance aux infections
• Etat de faiblesse
• Frilosité générale

le silicium, meilleur ami des os et protecteur contre l’ostéoporose

Le silicium colloïdal accélère la fixation des minéraux dans les os- il remorque le calcium- et il favorise la synthèse du collagène et des autres éléments essentiels du tissu osseux et cartilagineux.
On a observé que le développement de l’ostéoporose dépendait étroitement d’un manque de silicium. Et puis, curieusement, le professeur Kervran dans les années 1960 développait l’hypothèse suivant laquelle, dans ce qu’il nommait « les transmutations à faible énergie », le silicium pouvait se transformer en Calcium par processus enzymatique.

Contre les désordres et brûlures digestives :

Le gel de silicium colloïdal est un allié sûr en cas de troubles gastro- intestinaux.
A savoir :
• Hyperacidité
• Brûlures d’estomac
• Troubles gastriques « nerveux »
• Ulcères
• Inflammations du système digestif
• Flatulences
• Constipations
• Diarrhées
• Affections de la bouche, la langue et les gencives

Il vient à bout de beaucoup de problèmes dermatologiques

Le gel de silicium est efficace non seulement contre les irritations, démangeaisons, boutons, eczémas mais aussi tout à fait étonnamment contre les escarres ( la plaie pour les personnes constamment alitées), les écorchures, morsures, brûlures par ébouillantage, piqûres d’insectes, coups de soleil et tout cela de manière extrêmement spectaculaire.
Les coups de soleil se résorbent rapidement par application de gel de silicium et il en est de même des herpès souvent invalidants sur le plan de l’apparence.
Les plaies se résolvent elles aussi facilement par la même application ….

En fait, ce produit s’applique un peu comme l’argile, pour celles et ceux qui connaissent.

Voici, quelques utilisations qui légitiment son emploi : Acné, diarrhée, inflammation de la peau, gencives irritées, maux de gorge, inflammations articulaires voire entorses, brûlures d’estomac, coup de soleil, baisse de défense immunitaire…

Oui, reconnaissons que le créateur de ce produit, les établissements Hübner, ont trouvé quelque chose d’unique. Sachez cependant que, cette société de produits naturels existe depuis 1936 et n’a pas attendu « la vogue du bio » pour se lancer sur le marché. Les critères « 100%  naturel » s’appliquent totalement pour ce produit étonnant.

C’est donc un véritable « coup de coeur  » pour cette societé et ceci, en toute indépendance. Ils ne nous ont rien demandé.

Roland Reymondier
Ecrivain, conseiller en produits de nutrition

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 19 mars 2014