Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Sauge et maladie d’Alzheimer

sauge off(1)Gilles Corjon – La maladie d’Alzheimer se manifeste par un déclin lent et progressif des fonctions cognitives et par des troubles du comportement. On ne connaît pas précisément les causes de cette maladie neuro-dégénérative mais deux phénomènes sont constamment retrouvés : une altération des systèmes centraux utilisant l’acétylcholine comme neurotransmetteur et l’installation de deux types de lésions:...

La redécouverte de la saveur amère

Barkhausia taraxacifolia 4Gilles Corjon – L’amertume est une saveur qui n’a pas le vent en poupe dans notre alimentation quotidienne. L’industrie agro-alimentaire s’emploie à la faire disparaître et seuls quelques aliments font encore de la résistance tels que les artichauts, les endives , la chicorée , les agrumes comme le pamplemousse ou des boissons comme la bière et certains vins et cidres. Pourtant le goût amer...

Le genépi : la panacée des montagnards

Copie de Lac bleu Valgo av Scalliet 17 10 2013 024Gilles Corjon – Le genépi ou plutôt les genépis (on peut trouver plusieurs espèces dans l’arc alpin) sont des plantes vivaces aromatiques qui poussent sur les moraines, les éboulis et les fentes de rocher entre 2000 à 3400m d’altitude.Cette plante symbole des Alpes avec l’edelweiss est utilisée depuis l’Antiquité  pour faciliter la digestion et comme stimulant....

L’ail des ours, le printemps des centenaires…

Ail_des_OursPhoto Laboratoire A.Vogel – Cette plante ressemble étrangement au muguet. Comme elle, on la rencontre dans les forêts ombragées. Cependant, à la différence du muguet, l’ail des ours préfère un sol humide et sain. C’est souvent en bordure des ruisseaux qu’on la trouve à profusion et, on pourrait aisément la faucher. L’ail des ours s’appelle aussi ail sauvage...

L’Edelweiss : l’étoile des neiges

Leontopodium alpinum_1Gilles Corjon – Aussi célèbre que le génépi, l’edelweiss, la reine des fleurs de nos montagnes, est utilisée comme emblème national en Suisse et en Autriche. Autrefois utilisée en médecine populaire, sa cueillette est de nos jours interdite ou réglementée selon les départements. Depuis quelques années, elle fait l’objet d’une culture spécifique en Suisse pour ses vertus « anti-âge » en cosmétologie....

Le Thé des Alpes: Sideritis hyssopifolia

Cette plante aromatique de la famille des Lamiacées est connue sous différentes appellations : Crapaudine des Alpes, thé des montagnes, Crapaudine à feuilles d’hysope, hysope jaune. Le nom de thé des Alpes est très usité en Dauphiné mais il peut prêter à confusion avec d’autres plantes comme la dryade octopétale (Dryas octopetala) appelé aussi « thé suisse »....

La botryche lunaire: une relique arctico -alpine

La botryche lunaire est une petite fougère vivace que l’on trouve principalement dans les Alpes et les Pyrénées à l’étage montagnard et jusqu’à plus de 2500m. Aujourd’hui c’est une curiosité végétale qui n’est plus employée en thérapeutique mais dont se souviennent encore les vieux Dauphinois....

La vulnéraire des Chartreux: plante emblématique de la Flore cartusienne

corjon-gilles3-150x150La vulnéraire des chartreux est également appelée le millepertuis à sous ou millepertuis nummulaire (Hypericum nummularium) du latin nummus : pièce de monnaie. Ce nom évoque la forme arrondie des feuilles opposées deux par deux sur toute la longueur de la tige.
C’est une plante vivace rampante à longues racines et à tiges dressées qui pousse dans les endroits rocailleux et ensoleillés. Pour être plus précis, la vulnéraire des Chartreux est une endémique des Pyrénées et des Alpes françaises qui aime les rochers calcaires ,les crevasses, les parois et les fissures des rochers (paysage de lapiaz dû à l’érosion chimique des roches calcaires). Elle affectionne tout particulièrement les expositions fraîches à l’abri du plein soleil....