Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Les 3 niveaux de l’auto-rééducation labyrinthique

61987Dr JL Dervaux Je vais aborder ces 3 niveaux sous forme de tableaux pour vous aider dans l’application. En matière de vertige, la rééducation tient une très large part, à côté des médicaments conventionnels ou des médecines alternatives.
Elle a pour but de

favoriser :
– l’habituation en cas de vertige récurrent ou résiduel ;
– la compensation en cas de grand vertige unique destructif.
Cette rééducation peut avoir lieu au cabinet du praticien, médecin ou kinésithérapeute spécialisé, avec l’aide d’un matériel spécifique :
– fauteuil rotatoire pour la composante labyrinthique ;
– stimulateur opto cinétique, pour la composante visuelle ;
– plate-forme mobile, pour la composante propioceptive.

Une rééducation « volontariste », que vous pouvez pratiquer chez vous par vous-même, va compléter avec bonheur la rééducation au cabinet.

Elle doit être progressive et on peut distinguer trois niveaux de difficultés croissante ; les manœuvres du premier niveau sont colligées dans le tableau qui suit.

L’auto- rééducation labyrinthique I

Premier niveau

1) Debout, pieds joints

Yeux ouverts : faites aller plusieurs fois vos yeux de gauche à droite. Attention, ce sont les yeux qui bougent et non la tête !
Tournez plusieurs fois la tête de gauche à droite. Attention, c’est la tête qui bouge et non le tronc !

Yeux fermés : faites aller plusieurs fois vos yeux de gauche à droite. Attention, ce sont les yeux qui bougent et non la tête !
Tournez plusieurs fois la tête de gauche à droite. Attention, c’est la tête qui bouge et non le tronc !

2) Debout, pieds joints

Yeux ouverts : levez un pied de sorte à être en équilibre sur une jambe. Puis maintenez cette position pendant ± 10-15 secondes avant de changer de jambe. Fixez un point devant vous pour vous aider à vous stabiliser.
Remarque : commencez les exercices avec le pied droit devant, puis refaites la même série avec le pied gauche devant.

Yeux fermés : levez un pied de sorte à être en équilibre sur une jambe. Puis maintenez cette position pendant ± 10-15 secondes avant de changer de jambe.

3) Debout, épaules relâchées

Yeux ouverts : marchez « comme sur une ligne », c’est-à-dire un pied devant l’autre, en marche avant et en marche arrière.

Yeux fermés : dès que vous arrivez à faire cet exercice sans trop de difficultés, essayez de le faire les yeux fermés.

Cette rééducation autonome sera envisagée par série de six à dix, répétées deux à trois fois par jour ; si vous sentez que vous êtes fatigué ou que la séance est mal engagée, raccourcissez-la ou reportez-la ; même remarque pour le passage aux niveaux supérieurs décrits ultérieurement.

 

L’auto- rééducation labyrinthique II

Deuxième niveau

1) Debout, un pied devant l’autre

Yeux ouverts : faites aller plusieurs fois vos yeux de gauche à droite. Attention, ce sont les yeux qui bougent et non la tête

Tournez plusieurs fois la tête de gauche à droite.
Attention, c’est la tête qui bouge et non le tronc
Remarque : commencez les exercices avec le pied droit devant, puis refaites la même série avec le pied gauche devant.

Yeux fermés : faites aller plusieurs fois vos yeux de gauche à droite. Attention, ce sont les yeux qui bougent et non la tête.

Tournez plusieurs fois la tête de gauche à droite.
Attention, c’est la tête qui bouge et non le tronc.

2) Debout, pieds joints

Yeux ouverts : levez un pied de sorte à être en équilibre sur une jambe. Puis maintenez cette position pendant ± 20-30 secondes avant de changer de jambe. Fixez un point devant vous pour vous aider à vous stabiliser.
Remarque : commencez les exercices avec le pied droit devant, puis refaites la même série avec le pied gauche devant.

Yeux fermés : levez un pied de sorte à être en équilibre sur une jambe. Puis maintenez cette position pendant ± 20-30 secondes avant de changer de jambe.

3) Debout, pieds joints

Yeux ouverts : marchez « comme sur une ligne », c’est-à-dire un pied devant l’autre, en marche avant puis en marche arrière.

Yeux fermés : dès que vous arrivez à faire cet exercice sans trop de difficultés, essayez de le faire les yeux fermés.

 

L’auto- rééducation labyrinthique III

Troisième niveau

1) Debout sur une jambe

Yeux ouverts : faites aller plusieurs fois vos yeux de gauche à droite. Attention, ce sont les yeux qui bougent et non la tête.

Tournez plusieurs fois la tête de gauche à droite.
Attention, c’est la tête qui bouge et non le tronc.

Yeux fermés : faites aller plusieurs fois vos yeux de gauche à droite. Attention, ce sont les yeux qui bougent et non la tête.

Tournez plusieurs fois la tête de gauche à droite.
Attention, c’est la tête qui bouge et non le tronc.

Nous
2) Debout, pieds joints

– Marchez calmement sur quelques mètres en faisant des mouvements gauche/droite avec la tête.
– Marchez calmement sur quelques mètres en faisant des mouvements haut/bas avec la tête.

(D’après le programme de rééducation mis en place par les kinésithérapeutes de l’espace Messidor)

En cette matière comme en tant d’autres, ce n’est pas tant la performance qui compte que la régularité : c’est elle qui vous fera faire le plus de progrès.

 

Dr JL Dervaux

 

61987

 

Pour en savoir plus: « Vertiges et troubles de l’équilibre » Editions Dangles – Dr JL Dervaux

 

 

 

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard Burlet
  • Date d'ajout: le 28 juillet 2017