Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Le soleil guérit

Depuis quelques années, le soleil n’a pas bonne presse. A croire ce que l’on peut lire : le soleil est devenu un danger mortel. Alors, pour s’en prémunir il convient de porter des lunettes anti UV, de limiter notre exposition ou encore de se badigeonner de crèmes à haute voire très haute protection….

En 1917, le docteur Fougerat de Lastours est gazé à mort sur le champ de bataille de la première guerre mondiale. Soigné par les docteurs Robineau et Colleville, on l’expose nu au soleil et il fut sauvé….

En 1925 le docteur Lastours devenu médecin écrit un ouvrage thèse « L’homme et la lumière » qui devient la base, la référence indiscutable en matière de soin par l’ensoleillement. Ses observations cliniques surtout sur des enfants, démontrent l’efficacité supérieure de la nudité totale.
Les enfants exposés intégralement nus ont une courbe de poids toujours ascendante, alors qu’elle est vite stationnaire chez les enfants exposés avec un léger maillot; chez les premiers la calcification est vraiment plus rapide et la force et la résistance plus grandes.

 

Les études de ce médecin témoin de sa résurrection « solaire » montrent les sept effets principaux de l’exposition intégrale:

* destruction du gaz carbonique et fixation du carbone.

* respiration cutanée intégrale

* augmentation des propriétés diélectriques du revêtement cutané.

* élimination des purines et acides aminés.

* élaboration parfaite de la vitamine D Hautement favorable

* renforcement de l’immunité globale

* fixation de l’iode.

* régulation du sucre sanguin.

 

Voici ce qu’a écrit sur notre site Danièle Starenkyj:

En fait, c’est sommes toutes il y a peu que, par exemple, le docteur Brigitte Houssin a écrit un ouvrage fondamental sur les bienfaits du soleil et remit le soleil au centre d’une thérapie permettant de supplémenter correctement le corps en vitamine D donc à voir et à lire:

A signaler cependant, que dans cet article, nous ne voulons pas faire l’apologie d’une exposition au soleil comme des sardines sur la plage entre dix et seize heures de l’après midi.

Les expositions les plus vitales sont celles du début de matinée et de fin d’après midi et toujours le corps nu et en mouvement…

 

Acteur-Nature

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard Burlet
  • Date d'ajout: le 2 août 2017