Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Le pouvoir thérapeutique des jus de plantes fraîches

Echinacea-purpurea-150x150Les vertus des plantes médicinales ne sont plus contestables et vous êtes toujours plus nombreux à vous tourner vers ce que l’on nommait la médecine des pauvres. Vous pouvez être tenté de faire des infusions ou alors de prendre des gélules et là, les effets sont plus ou moins visibles !
Mais savez-vous que tous les principes actifs des plantes ne se rencontrent que dans des extraits de plantes fraîches ?
C’est cette découverte que fit un jeune pharmacien Walther Schoenenberger en

1924. C’était un passionné de la nature. Il réussit à apporter la preuve scientifique que le suc des tissus des plantes médicinales fraîchement récoltées, contient un total « équilibre » de substances actives et qu’ainsi, il est par nature supérieur à toute autre préparation.
En 1926 il réussit après de multiples essais, à fabriquer des sucs de plantes pressées.

La supériorité de la plante fraîche repose sur le fait que les principes actifs ne sont nullement affectés, comme ça pourrait être le cas avec une simple tisane, avec le danger de l’altération du au processus de fermentation ou simplement à cause du séchage. Toute la gamme d’action de la plante est ainsi conservée et le suc frais exempt de bactéries est mis en bouteilles ou en ampoules très rapidement après la récolte.

En fait, les possibilités d’applications sont très importants : les sucs de plantes fraîches contiennent l’ensemble des sels minéraux riches en éléments basiques et principes actifs en un complexe naturel et harmonieux.
Ces minéraux contribuent à chasser l’hyperacidité que l’on rencontre trop souvent chez le sédentaire des villes actuelles. Les bases sont essentielles pour la stabilisation de tout terrain biologique.

Il existe actuellement une unité de production ultra moderne où sont pressés les sucs de plantes fraîches selon la pure tradition de Walther Schoenenberger, dans les normes de ce qui se fait de mieux au naturel.
Les sucs de plantes fraîches sont extraits des plantes cueillies en pleine maturation et uniquement par pression sans aucune addition d’alcool, de sucre, de stabilisants. Ils ne contiennent aucun additif de quelque nature que ce soit.
On comprend le succès des ventes depuis plus de 50 ans car les sucs de plantes fraîches sont toujours préparés avec le même soin. Des millions de bouteilles sont utilisées chaque année à travers le Monde par des clients satisfaits.

C’est la societé Salus Haus en Bavière qui fabrique et vend ces remarquables produits.

 

Voici en résumé les sphères d’utilisation des plantes fraîches :

Allaitement   :     suc de fenouil
acouphènes   :    suc de ginkgo
anémie            :    suc d’ortie
angine de poitrine : suc d’aubépine, grenade et ginkgo
aérophagie     :   suc de céleri, fenouil, plantain
anxiété             :  suc de valériane, millepertuis et thym
aphtes              :  suc de plantain et échinacea
arythmie         :  suc d’aubépine
baisse de libido  :    suc de céleri et thym
bronchites           :    suc de plantain, de thym, d’échinacea
brûlures d’estomac  : suc de plantain
cholestérol          :    suc d’artichaut
chute de cheveux   : suc d’ortie
cystite               :  suc de grenade, de thym, d’échinacea
colopathie       :  suc de figue et manne, de plantain et ortie
cellulite            :  suc de fenouil, d’ortie, de pissenlit et ginkgo (associés)
constipation   :  suc de figue et manne et pissenlit
dépression      :  suc de millepertuis, thym et valériane
dyspepsie        :  suc de fenouil et céleri
engelures        :  application locale de suc de céleri
fatigue physique     :       suc de thym, céleri, échinacéa
fatigue intellectuelle :   suc de millepertuis et ginkgo
fatigue sexuelle           :   suc de céleri et thym
grippe               :   suc de thym et d’échinacea
insomnie         :   suc de valériane
jambes lourdes      :        suc de ginkgo et millepertuis
ostéoporose   :   suc d’ortie
orgelet             :   compresse de plantain

obésité             :  suc d’ortie, de pissenlit, de bouleau, de fenouil et de céleri ( tous associés)
palpitations   :  suc d’aubépine
rhumatismes : suc de bouleau, d’ortie
spasmophilie : suc d’ortie et de valériane
troubles veineux  :    suc de ginkgo et millepertuis

Acteur-Nature

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 29 décembre 2013