Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

La cure vitale : un jeûne plus facile

cure vitaleDepuis quelques années on nous apprend que la thérapie par le jeûne serait l’arme absolue de la médecine naturiste. Toute l’énergie rendue disponible par l’arrêt de la nourriture se met alors au service de l’élimination, de l’auto-nettoyage.
Dès lors, il y a repos des organes digestifs. On assiste à un arrêt du péristaltisme et à la diminution voire l’arrêt des sécrétions digestives.
Il est fréquent de voir une diminution des cistoles cardiaques avec une forme de repos cardio-vasculo-rénal.
Il se forme une véritable autolyse (destruction) des

tissus pathologiques avec pour conséquence une autodigestion des kystes, épanchements, oedèmes, goitres, tumeurs, cellules vieillies et sclérosées
Pourtant, l’inconvénient majeur de l’arrêt de toute nourriture c’est tout à la fois les asthénies, la sensation de dévitalisation et certaines carences.

Stenleys Burroughs, célèbre naturopathe, a trouvé dans les années 60 une méthode tout à fait originale qui allie les bienfaits du jeûne avec un apport d’énergie incroyable.

Cette méthode, il va la baptiser : CURE VITALE.

Il eut l’idée d’associer du sirop de palme et du sirop d’érable avec du jus de citron frais et du piment
Les besoins vitaux essentiels étant assurés :
Par différents glucides : fructose, saccharose, glucose.
Par des minéraux et oligo-éléments
Par des vitamines et enzymes

 

Les bienfaits de la cure vitale :

*La cure vitale a une action antioxydante essentielle ; de par son action propre : nettoyage interne par réactivation cellulaire et par dynamisation énergétique ; de par sa composition : vitamines C, E, B1, B2, B6, zinc, fer.

*Elle seule permet de jeûner : tout en continuant son activité professionnelle et aussi en faisant du sport

-*L’association des 3 sucres évite les hyper et hypoglycémies ( coups de pompes-fringales-malaises) car leur absorption va être étalée.
*Cette cure contient très peu de protides. En effet, ceux-ci constituent un obstacle pour l’auto-nettoyage interne au niveau cellulaire ainsi que pour l’autolyse (destruction) des tissus pathologiques.
De plus, ce manque de protéines ne sera pas néfaste car :
– il va être limité dans le temps
– le catabolisme des protéines obligatoires va être réduit notablement par les apports en glucides.

Ce phénomène représente « l’épargne azotée » d’origine glucidique démontrée par Gamble. Les lipides et surtout les glucides vont non seulement assurer leur propre rôle plastique et énergétique mais aussi entrer dans la synthèse des acides aminés : Cycle de Krebs. Le cycle de Cori a lui pour but d’épargner la néoglucogénèse d’origine protidique.

Autres points importants :

* le piment utilisé accélère la circulation sanguine et lymphatique et est vasodilatateur
* le piment est diurétique et intensifie l’élimination des déchets par voie rénale
* le jus de citron est diurétique et intensifie l’élimination des déchets par voie rénale ;

 

Comment mener à bien une cure vitale ?

Il faut prévoir une dizaine de jours pour les bienfaits d’une cure vitale

Dans une bouteille de 1 litre et demi mettre :
12 à 20 cuillères à soupe de sirop vital
12 à 20 cuillères à soupe de citron pressé biologique
1 /4 de cuillère à café de piment de Cayenne (facultatif)
Cette dose peut être modulée et même personnalisée :
– pour les personnes sédentaires ou qui trouvent la préparation trop sucrée ou trop nourrissante, il est possible de prendre 15, 12 ou 10 cuillères à soupe de Sirop (jamais en dessous).
– pour les personnes qui présentent une activité physique importante, il est possible d’augmenter le dosage à 25 cuillères à soupe, par exemple.
Toujours compléter avec de l’eau minérale pour arriver à 1 litre ½.

Il est impératif que les patients aient sur eux la préparation toute prête. Dès qu’il y a sensation de faim ou de fatigue, en prendre régulièrement.

Il est bien entendu que, durant la cure, il y a arrêt complet de toute alimentation. Il est primordial de supprimer tous les médicaments de confort ou non indispensables (calmants, anxiolytiques, antiseptiques, produits susceptibles de modifier le comportement du tractus digestif…).

Par contre, pour toutes les médications ayant un substrat pathologique avéré, il est du ressort du médecin de réajuster ou d’interrompre.

 

Contre-indications  et recommandations

– Maladies graves reconnues (cardio-vasculaires, hépato-rénales, endocriniennes), grossesse, allaitement.

Contre-indications majeures :

– Etat dépressif avancé.

La cure est prévue pour une durée de 10 jours, quantités et besoins à adapter à l’envie du patient.
Toutefois, il sera aisé de suivre cliniquement l’évolution de la cure par l’état de la langue : celle ci, dès le 2ème jour, sera blanche, sale, épaisse…Il faut, en principe, arrêter la cure lorsque la langue est redevenue rose.

Veillez à bien nettoyer le côlon et pour cela :

– laxatifs : à faire tous les soirs, au choix du praticien, nous conseillons de demander à votre point de vente conseil un produit purgatif efficace : à faire tant qu’il y a des matières dans les selles (en principe, 5 à 6 jours)

Les réactions possibles : les crises d’élimination

Elles vont être évitées ou considérablement diminuées en faisant une pré-cure. Elles se situent en général entre le 1er et le 5ème jour de cure. Elles sont très variables d’une personne à l’autre. Les affections ou syndromes anciens ou évoluant à bas bruit, ressortent : céphalées, nausées, vomissements, mauvaise haleine, crachats, urines chargées, pertes vaginales, diarrhées, urticaires, herpès, eczéma… surtout, ne pas arrêter la cure, c’est l’auto-nettoiement interne qui s’effectue. A partir du 5ème jour, tous les effets positifs de la cure apparaissent.

En conclusion

Les résultats attendus
C’est une cure globale qui va apporter des résultats à de nombreux problèmes : dermatologie, gynécologie, cardiologie, gastro-entérologie, asthme, allergie…
Bien entendu, cette cure connaît un grand succès dans les cas de surcharges pondérales et pour la remise en forme physique et psychique.

Reprise alimentaire :

Après 10 jours sans nourriture, il sera conseillé une réalimentation progressive légère, basée sur le crudivorisme et établie sur une durée de trois jours.

Bernard Burlet

PS : Merci à la societé Natural Distribution pour ses précieuses informations.
        Ce produit (sirop Vital) est en vente dans tout bon magasin Bio et Diététique.

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 31 janvier 2014