Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

La cosmétique naturelle existe depuis longtemps.

max_steidle_portraitMax Steidle, créateur de Biokosma.
La préoccupation environnementale dans le domaine de la cosmétique n’est pas un phénomène récent et pour preuve :
En 1929, Rudolf Muller ouvre sa première boutique de diététique au Rennweg 15 à Zurich qui demeure encore actuellement l’un des plus importants centres d’alimentation naturelle de Suisse. Après avoir été longtemps malade, il guérit par un autre mode d’alimentation et devient végétarien.

La connaissance de la vie saine, il voulut la partager avec le plus grand nombre d’où l’émergence du premier magasin de diététique d’Europe ; c’est à la même époque qu’il créé la marque Biona dont le nom dérive de biologique.

 

 

Naturel depuis 1935 !

En 1935, Rudolf Müller fait connaitre sa maque de cosmétique naturelle sous le nom de BIOKOSMA dans son tout premier centre d’alimentation saine.
1945 est un tournant décisif avec Max Steidle, le nouveau propriétaire de la boutique. Il va impulser un souffle nouveaux à de très nombreux magasins d’alimentation saine en Suisse, qui sans son intervention n’auraient pas subsisté.
Rapidement, il va donner une incroyable expansion à la marque de cosmétique BIOKOSMA, en faisant d’elle un leader des cosmétiques naturels jusqu’à sa disparition en 1994.
BIOKOSMA fut donc un pionnier dans le domaine de la cosmétique 100% naturelle et cela depuis plus de 70 ans. Le rêve de Max Steidle fut réalisé quand il mit au point un produit 100% naturel pour le massage des sportifs en créant la ligne DUL X qui ne souffrait alors d’aucune comparaison.
A la création de l’entreprise, les termes cosmétique biologique n’existant pas, ce qualificatif ne figurait pas sur les emballages.
Seulement, savez-vous que dès sa création BIOKOSMA n’utilisait :
-aucune huile minérale dérivée du pétrole (ingrédient communément rencontré dans un produit de beauté)
-aucune huile animale ( lanoline, vison ou autre)
-aucun conservateur artificiel
BIOKOSMA n’avait que :
– des végétaux issus de ses propres cultures
-des éléments naturels en parfaite harmonie
C’est Max Steidle qui s’imposait ses propres normes puisqu’en la matière à cette époque il n’y en avait pas. Cependant, le but de Max Steidle était de fournir à tous des produits de beauté 100% naturel et efficaces et non pas des « produits à la mode ».
Tous les ingrédients étaient soumis à un contrôle rigoureux et méthodique dans une entreprise moderne et artisanale au cœur de la nature dans un petit village Suisse appelé Ebnat Kappel.
Il avait su créer une entreprise familiale qui employait au moins 250 personnes et cela dans un esprit totalement écologique dans le cadre des installations.

 

En France, depuis 1960 !

BIOKOSMA était très connu des magasins de diététique en France et cela à partir des années 1960. Georges Forestier, directeur de l’entreprise française à Lons-le-Saulnier était une figure emblématique de cet univers. Tous les acteurs de la bio des années 1980 et 1990 connaissaient les produits BIOKOSMA !
Les produits étaient uniques et le restent encore.
Cependant, l’entreprise française a connu deux drames qui l’ont éprouvé durement :
-la disparition brutale du patriarche français Georges Forestier.
-la disparition toute aussi violente de sa fille qui venait de reprendre le flambeau.
Actuellement, tel le phénix, BIOKOSMA (produits) renait de ses cendres après avoir connu un certain flottement. L’ esprit de Max Steidle est encore là même si lui, n’y est plus physiquement .
Qu’il nous soit possible d’affirmer à tous ceux qui aujourd’hui se veulent les initiateurs du biologique dans la cosmétique, qu’ils n’ont rien inventé. Il y a 75 ans, Rudolf Muller puis Max Steidle avaient déjà tout compris et tout appliqué en ce domaine. Ce sont eux les pionniers et pas les appelés de la dernière heure.

Louis Ottina
Naturopathe

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 7 février 2014