Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Jean-Pierre Vignon, créateur de produits naturels

Photo de l’équipe de La Source – Depuis que nous connaissons Jean-Pierre Vignon, c’est-à-dire depuis le début des années 1980, ce génial « promoteur » des méthodes naturelles nous fascine par toutes les innovations qu’il a pu faire. Partons à la découverte d’un de nos Partenaires de la première heure, la societé La Source à Neulise (Loire).

 

Sa première «tranche de vie» : la phyto-aromathérapie du Dr Sevelinge

En un premier temps, il fit  « école » auprès du docteur Sevelinge l’un des pères de l’aromathérapie et chercheur original qui formula une thèse sur le pouvoir antiseptique de l’huile essentiele de thym en 1928 (ce n’est pas d’hier). Ce grand Monsieur fut le promoteur des tous premiers compléments alimentaires français dans les années 1960 !

Quand Jean-Pierre eut l’immense chance de croiser ce Monsieur alors qu’il était un tout jeune homme, sa vie fut bouleversée.

Il eut l’honneur de travailler dans la société Diétaroma . C’est ainsi qu’il se forma à l’école de la vie naturelle,  bercée par les travaux de ce génial découvreur que fut Louis Sevelinge, propriétaire des établissements Diétaroma.

En fait, à cette époque, on avait à faire à une entreprise familiale et artisanale qui fournissait presque toutes les rares boutiques diététiques de l’hexagone. Jean-Pierre, excellemment formé par un maître en la matière, fut mis en contact avec de nombreux magasins diététiques et présentait des compléments performants comme Irculior, Liabylor ainsi que de nombreuses préparations de plantes phyto-aromatiques dynamisées par un levain de vie.

Cette première phase de vie le forma essentiellement à la phyto-aromathérapie.

                   

Sa seconde «tranche de vie» : l’apithérapie de Lund Aagaard, Monsieur Propolis

Dans les années 1980, il désira se trouver directement en contact avec les consommateurs de produits diététiques, c’est ainsi qu’il fit l’acquisition d’une boutique à St Etienne. Là, il enrichit son savoir faire et il fit la connaissance d’autres fournisseurs et distributeurs en produits diététiques et, c’est dans cette deuxième phase de vie, qu’il connut son second coup de foudre.

Après un contact précieux avec l’un des pères de l’aromathérapie Louis Sevelinge, c’est la rencontre avec un autre « père » ,celui de l’apithérapie, avec son produit phare la propolis : Lund Aagaard, qui décida sa nouvelle orientation.

 

Avant Sevelinge, un seul génial chercheur nommé Gatefossé, avait décrit les bienfaits d’un produit des plantes nommé « huile essentielle » dont il établit les bases  scientifiques et qu’il désignera par le terme d’aromathérapie.

Sevelinge et Gatefossé se sont rencontrés dans les années 1920 et, à cette époque, ils étaient les seuls à promouvoir une thérapie qu’aujourd’hui personne ne conteste !

D’une autre manière, Lund Aagaard dans les années 1960, était bien le seul à vanter les vertus de la propolis et quand il présenta sa découverte aux premiers salons « Natexpo » des années 1980, ils n’étaient pas nombreux ceux qui se bousculaient à son stand pour l’entendre parler des vertus de la propolis. A signaler cependant, que c’est Jean-Luc Darrigol qui introduisit monsieur Aagaard au salon Natexpo et cela lui valut d’écrire un ouvrage référent sur l’apithérapie aux éditions Dangles.

Un certain monsieur Perreau, propriétaire d’un magasin de diététique, tout de suite prit contact avec Aagaard qui connaissait un franc succès au Danemark. C’est par monsieur Perrot que la propolis fut introduite en France alors que personne ne la connaissait auparavant.

Tout de suite le succès fut au rendez-vous. La propolis Aagaard devint la vedette des boutiques de diététique de l’époque. C’était la première fois qu’un produit totalement inconnu auparavant des promoteurs de la vie saine, connaissait cet engouement.
Jean-Pierre Vignon se passionna tout à la fois pour le personnage Aagaard mais aussi sur les applications même de la propolis qui prit le nom de propoline sous l’impulsion d’Aagaard. Il en fit d’ailleurs une véritable arme thérapeutique entre les mains de nombreux thérapeutes.

 

Sa troisième  « tranche de vie » : L’entreprise «  La Source »

Monsieur Perreau, après avoir été distributeur tout à la fois des produits Bakanasan et de la propoline Aagaard pendant de nombreuses années, décida de prendre une retraite bien méritée.

Jean-Pierre Vignon fut à ses yeux le seul repreneur possible de son entreprise car il possédait parfaitement l’esprit qui convenait pour faire toujours plus apprécier ce joyau de la ruche.

Très rapidement Jean-Pierre céda son magasin et se lança dans le défi de la distribution tout à la fois des huiles essentielles qui avait fait la renommée de Sevelinge et de la propolis Aagaard qu’on ne présente plus. C’est les établissements La Source dont il est propriétaire qui fournissent à plusieurs centaines de magasins bio et boutiques diététiques les précieux produits dont nous avons parlé.

 

 

Sa quatrième « tranche de vie » : une entreprise à la pointe de l’innovation

Actuellement, Jean-Pierre Vignon continue sa recherche dans le domaine de la nutrition optimale et il possède un savoir faire unique dans le domaine des soins par les produits de la mer. Après nous avoir fait connaitre le lyprinol, la phycocyanine, il s’est pris de passion pour l’algue microscopique qu’on nomme Klamath.

Cette algue qu’on désigne comme l’aliment le plus complet de la planète est à ce jour l’une des sources de grand espoir dans le domaine pharmacodynamique.

 

Fabuleuse découverte : l’algue Klamath, source de vie

La Klamath est un tel aliment très riche en substances vitales qui agissent comme catalyseurs dans toutes les activités du corps humain. Dire ce qu’elle fait est simplement incroyable : elle régénère le corps par l’activation de cellules souches et est essentielle dans toute forme de pathologie qu’on rencontre actuellement.

Des cellules souches sont présentes dans notre corps, notamment dans la moelle osseuse, qui ont un potentiel régénérateur des tissus aujourd’hui bien connu. Les effets hors du commun de l’algue Klamath sur les maladies dégénératives observés depuis sa diffusion à partir des années 70 ont évoqué une action sur ces cellules souches.

L’isolement de plusieurs constituants actifs in vitro, a confirmé cette hypothèse et conduit à concentrer les principes actifs pour en accroître l’activité. Après plusieurs années de travaux scientifiques, il a été récemment démontré que l’algue d’eau douce klamath Aphanizomenon Flos-Aquae (AFA) contenait effectivement deux composés actifs, l’un stimulant le relâchement de cellules-souches de la moelle osseuse et l’autre, un polysaccharide qui stimule la migration des cellules-souches vers les tissus. Cet effet est observé avec une dose de 5 grammes d’AFA.

Une étude publiée récemment démontre que le seul relâchement de cellules-souches adultes chez la souris pendant quelques jours après un arrêt cardiaque provoqué est suffisant pour entraîner une guérison quasi totale après un mois. Et des travaux sont actuellement en cours pour étudier l’effet clinique de l’AFA ( klamath) et de ses composés actifs dans le traitement de diverses maladies dégénératives. Sans attendre ces résultats, il est possible de se procurer cette algue qui peut apporter une solution alternative aux traitements – quasi inexistants – des maladies dégénératives et qui avec plus de 115 micro-nutriments, est sans doute l’un des aliments les plus complets de la planète.

 

 

L’ esprit novateur de Jean-Pierre Vignon

 

L’exemple de l’algue Klamath est édifiant d’autant plus que d’ici 2 mois Jean-Pierre pourra servir un complexe de klamath «  fraîche » auprès de tous ses clients : les magasins diététiques conseil.

La klamath et les produits apparentés sont actuellement aussi novateurs que la propolis le fut en son temps.

En fait, quand vous parlez avec Jean-Pierre Vignon, vous pouvez vous faire une certaine idée de ce que seront les produits des années à venir d’autant plus que comme pour la gamme Vegan qu’il diffuse, son entreprise est à l’écoute des attentes des  consommateurs actuels.

Merci à Jean-Pierre Vignon et toute l’équipe de La Source, nous sommes vraiment heureux de les avoir comme partenaire d’Acteur-Nature !

 

Roland Reymondier

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 4 octobre 2017